08/10/2020

LOUVE : le livre vient de paraître !

Retour sur la parution du livre LOUVE et la création de la lecture musicale au Colysée de Lambersart

Louve est un travail au cœur de la découverte de la maternité aujourd’hui.

Belinda Annaloro souhaite questionner l’expérience de la maternité et de la parentalité, sa place dans notre société capitaliste, patriarcale, aseptisée, à travers des textes et des dessins donnés à voir sous la forme d’un livre, et d’une lecture immersive en musique.

///





07/07/2020

Figures de la Préhistoire

Le Musée de Préhistoire de Lussac-Les-Châteaux a commandé à Belinda une série de dessins pour accompagner l’exposition Figures de la Préhistoire: Les gravures de la grotte de La Marche, ouverte au public du 7 juillet 2020 au 9 janvier 2021.

« J’ai voulu donner à voir la vie d’un groupe de personnes ayant vécu ensemble dans l’abri de La Marche à l’époque du Magdalénien, se nourrissant, se réunissant le soir pour se raconter des histoires, se déplaçant pour chasser, vivant des moments conviviaux, donnant la vie.
J’ai dessiné des personnes comme vous et moi, avec leurs émotions, leurs joies, leurs doutes, leurs espoirs, leurs craintes. Des adultes, des enfants, des femmes enceintes, des bébés, des personnes âgées, dans une société pas forcément patriarcale.
Je les ai imaginés dans différentes situations, et j’ai tâché de reconstituer leur environnement de vie par rapport aux objets trouvés sur le site, aux dessins gravés sur les plaquettes de calcaire, et aux éléments que m’ont apportés les archéologues. »

06/03/2020

Résidence-mission à la Maison Hessel

 

Belinda a été en immersion au sein de la Maison Hessel de Lille du 15 octobre au 30 novembre 2019 ! Un temps pour observer, dessiner, écouter, partager… et qui a donné naissance à un livre imprimé en mars 2020 et distribué à toutes les personnes croisées lors de cette expérience.

 

« Je m’installe dans les espaces collectifs où j’écris et dessine toute la journée, cuisine, bois mon café, etc. Après un temps d’adaptation je commence à me sentir chez moi. J’ai mes petites habitudes, au bar Julie sait ce que je prends. Patricia s’installe à la même table que moi, et nous écrivons ou dessinons côte à côte dans un calme studieux. Colette m’invite à partager sa soupe le midi, m’offre un bout de chocolat. Tout le monde me sourit, me salue. Me sentant plus à l’aise, « légitime », j’ai une attitude plus ouverte, qui invite les autres à venir vers moi »

 

Nous remercions chaleureusement pour leur soutien  la Drac-Hauts-de-France, l’Auberge de Jeunesse de Lille-Stéphane Hessel, AVEC, etvoilàletravail.